Histoire de la maison Baguès

Histoire de la maison Baguès

Les origines

Créateur de luminaires d’art célèbre dans le monde entier, Baguès voit le jour en Auvergne vers 1840. Tout d’abord spécialisée dans le bronze liturgique, l’entreprise se développe à la fin du 19ème siècle, grâce au bronze d’éclairage permis par la généralisation de l’électricité.

Dans les années 20, Victor et Robert Baguès agrandissent la collection de luminaires en bronze de leur père, et créent leur propres modèles en fer : la gamme Baguès constituée de lustres et appliques Perroquets et Feuillages.

Le développement

Les plus grands ensembliers et décorateurs de l’époque figurent dans les carnets de commande : Jansen, Raymond Subes, Armand Albert Rateau. Ce dernier réalisa en 1928 l’aménagement de la décoration de l’hôtel particulier de Jeanne Lanvin.

Entre les deux guerres, l’essor s’étend à l’international et des succursales sont créées à New-York, Rome, et au Caire. L’activité s’étend également à la fabrication de rampes d’escalier et de portails, qui se trouvent encore en place à de nombreux endroits dans Paris, tels que la Porte Dorée et le Théâtre des Champs-Elysées.

De nos jours

Aujourd’hui nichée sous le viaduc des Arts, elle poursuit l’édition de ses plus anciens modèles, dont l’élégance reste une référence en la matière.

Soucieuse de préserver ce précieux patrimoine, notre maison se consacre aussi à la restauration de ses pièces de collection. Son prestigieux passé a su également s’enrichir de nouvelles créations, signées par de grands designers, tel que Garouste & Bonetti.

Dans ses ateliers, le fer et le bronze sont façonnés selon les techniques traditionnelles. Lustres, lampes et appliques y sont dorés ou argentés à la feuille, et les cristaux sont assemblés à la main.

La maison Baguès reste pour nombre de décorateurs, synonyme d’élégance et gage d’excellence, ainsi les plus beaux modèles de notre Collection sont réédités, pour les grands cabinets de décoration français et internationaux : Alberto Pinto, Pierre Yves Rochon, Nina Campbell… afin d’habiller de lumières, le George V Four Seasons Paris, le Ritz, le Savoy à Londres ou encore le Royal Mansour à Marrakech…